Fondation, publications


La page facebook

Cliquez sur j'aime pour nous suivre !


Quoi de neuf sur le site

  1. 19/05 Reboot : 17000 joueurs absents sont replacés en I1
  2. 01/05 Design : Abandon ancienne interface
  3. 01/01 Design : Le nouveau design est en place
  4. 29/02 Animation : Lancement de la course des arcanes


L'Odyssée de Mournblade, Mulet blanc à pois rouges.



Préambule.
----------
Il sortit par un beau soir de Printemps.
Il savait que l'effort allait être intense et long.
Mais la Mulet-team l'avait bien préparé et ce n'était pas la première fois qu'il tentait l'ascension.
Les étapes de montagne allaient être décisives pour cette fin de Tour...

Premier col (hors catégorie)
----------------------------
L'Alpe Mulez, une étape mythique du Tour de Fondation...
Accompagné de son directeur sportif, Jettero Suryeel, il commence par prendre une fulgurante avance de quinze minutes!
Le ravitaillement en bidons est régulier, mais déjà il sent la présence de contrôleurs anti-dopage invisibles...
Il décide de changer de braquet en cours de montée, au grand dam de Suryeel.
Il change de rythme plusieurs fois, dans ce col hors-catégorie, le plus long de l'étape.
Derrière, l'équipe de la F-team s'est réorganisée et s'est lancée à sa poursuite.
Décidément, tout le monde semble vouloir le rattrapper, il n'a pas un instant de répit...
Son avance fond comme neige au soleil, surtout qu'il n'a qu'une vingtaine de fans au bord de la route.
Une caméraman de Fion-TV tente de l'interviewer, mais il n'a pas le temps pour çà, il serre les dents.
Sous les quolibets des supporters adverses, qui lui souhaitent une bonne agonie avant le sommet, il décide de placer une accélération dont il a le secret, juste après l'émission de la caravane publicitaire.
Il grille tout le monde en descente, dépassant le 50 sans trop de problème.
Il remporte l'étape après 4h30 d'efforts insensés.

Un repos mérité l'attend à l'hôtel. Suryeel lui administre quelques remontants.
Clin d'oeil du sort, il utilise le clou d'un portrait de Seldon sur le mur pour placer son porte-manteau.
- "T'avais pas prévu çà, hein, vieux blaireau?"
Il s'endort du sommeil du juste. Demain est un autre jour.

Deuxième col (première catégorie)
---------------------------------
Le Tourmulet, assez dur, mais un peu moins que le précédent...
Là encore, il prend une avance d'une quinzaine de minutes, devant quelques spectateurs clairsemés.
Sur de son charme, il sent qu'il arrive même à en charmer quelques-uns.
Un membre de la F-team s'est pendant un instant lancé à ses trousses, mais semble caler en cours de route.
La deuxième place de l'étape semble lui convenir apparemment, et il n'a pas les moyens physiques de le rattrapper...
La suite de l'étape voit se masser beaucoup de supporters hostiles, à chaque kilomètre, parfois deux cents fous hurlants.
Là encore, il prend une soudaine avance de quinze minutes à un endroit difficile.
Plaçant attaque sur attaque, il aperçoit même l'arrière de la caravane publicitaire.
Une panne technique l'oriente vers une mauvaise route et il va devoir cravacher à nouveau.
- "Incroyable, le Mulet victime d'une Panne de Micro (!)"
Recevant les excuses des organisateurs, il tente de semer quelques clous devant les roues d'un contrôleur anti-dopage.
La voiture les évitera de justesse...
Il pense mériter une petite pause à l'ombre d'un hangar, mais repère un autre contrôleur tapi dans l'ombre.
Finalement, une dernière accélération en descente lui fait là aussi dépasser le 50, malgré quelques petits cailloux lancés avec une étrange précision pas des spectateurs anonymes, dont un rebondit même sur son casque de protection. Protégez-vous!
Une autre victoire, mais que d'efforts une fois encore pendant 2h30.


Il retourne se reposer à l'hôtel, avec juste un petit salut amical à la caméra de Fion-TV.
Gavé de remontants, il constate que le dernier parcours sera sans doute beaucoup moins ardu. Il s'endort un petit sourire aux lèvres, pensant aux derniers poursuivants encore englués dans les derniers kilomètres.

Troisième col (troisième catégorie)
-----------------------------------
Un col assez désertique, personne ou presque pour l'accueillir.
Du genre "La désolation de smog", un truc qu'il a lu dans un bouquin de jeunesse, peut-être "Blanche Neige et les sept nains"?
Il semble que la F-team ne souhaite pas batailler avec lui ce jour.
Ils ont fort à faire avec des concurrents, Empire-team. Tant mieux pour le Mulet...
Ses sept heures de sommeil ont porté leurs fruits et il se détache d'emblée de dix-sept(!) minutes.
Un conf-team tente bien de se lancer à sa poursuite, mais le Mulet connaît bien mieux le terrain...
F-team et Empire-team semblent se neutraliser à l'arrière, la fin de l'étape est plutôt tranquille.
Il passe même en roue libre, terminant par une petite pente-côte.
Bizarrement, il compte environ deux cents fans pour le supporter dans les derniers kilomètres.
Incroyable ce que les choses peuvent changer en cours de route...
Après un dernier salut à Fion-TV, il franchit l'arrivée en vainqueur. Ses poursuivants sont plutôt discrets.

Epilogue.
---------
Il enfila le célèbre maillot blanc à pois rouges et partit déguster une spécialité locale au canard, juste chassé pour l'occasion...
- "Heureusement, parce que je ne ferai pas ça tous les jours!"