Fondation, publications


La page facebook

Cliquez sur j'aime pour nous suivre !


Quoi de neuf sur le site

  1. 19/05 Reboot : 17000 joueurs absents sont replacés en I1
  2. 01/05 Design : Abandon ancienne interface
  3. 01/01 Design : Le nouveau design est en place
  4. 29/02 Animation : Lancement de la course des arcanes


Libérateur.



Sur Trantor...
Un local quelque part dans une cave, peu éclairé, un silence de plomb.
9 hommes sont là, autour d'une grande table ovale. Plus exactement 4 hommes et 5 femmes. 3 chaises sont vides. Que font-ils, ils ne sont pas en train de dîner, et ce n'est pas une assemblée joyeuse, les mines sont même assez lugubres. Des bouteilles et des verres d'eau sur la table, et des papiers, des centaines de feuillets, qui passent d'une main à l'autre. Sur ces documents, un langage barbare, incompréhensible. En y regardant mieux, ce sont plutôt des formules mathématiques, des équations, des calculs. Mais pourquoi ce silence, personne ne parle...

Sur Terminus...

Primus Ingmar, le nouveau maire de Terminus est inquiet. Il a reçu un holo-message dans sa cellule de bains qui a brisé sa bonne humeur matinale, apres avoir pianoté sur son holo-com, il enfile rapidement son uniforme militaire. Aujourd'hui il ne s'agit pas d'inaugurer la nouvelle école d'ingénierie atomique, mais ça va être du sérieux !
Quelques minutes interminables s'écoulent, pendant que Primus boit son café et fait afficher sur son mur une carte du secteur 430-540, une centaine de planètes apparaissent. l s'agit des 100 planètes habitables de secteur Tremendia, un secteur calme, où le commerce bat son plein. Le marchand est une vieille connaissance, Josh Garp, et c'est lui qui lui a envoyé cet holo-message ce matin :
"Salut Primus, Un truc bizarre se passe ici, y'a un drôle de zigue qui a conquis plusieurs planètes très rapidement, je n'ai pas compris comment. Liberateur qu'il s'appelle, il nous diffuse des sortes d'infopubs, des spots de 5 minutes un peu partout sur tous les canaux, y'a un discours confus et une musique très envoûtante. Moi ça me rappelle le mutant de Kalgan qu'on a connu à l'époque, te rappelles-tu ? il conquiert des planètes trop vite, je n'ai même pas entendu parler de combats, donc je te le dis ca risque de se durcir rapidement par ici, heureusement mes stocks d'or sont pas loin, je vais remplir la soute et me barrer ailleurs.
C'est pas de la frousse hein, c'est de la jugeote. A toi de voir si tu peux envoyer quelqu'un ici pour tâcher d'enrayer ce qui se prépare=. A vue de nez, je dirais que celui-ci est 2 fois plus costaud que notre bon vieux mutant qu'on avait réussi à bloquer à 300 planètes. Mais mon instinct de marchand me dit que celui-ci ira encore plus loin.
Envoie quelqu'un mais vite avant que ça dégénère. c'est l'occasion aussi de griller un canard, s'ils existent ils vont pas tarder à rappliquer".

Sur Trantor...

Jord Luk se lève, toujours dans le silence. il regarde l'assemblée : les mines se décomposent, on voit passer la colère sur son visage, le doute, l'effroi. ses émotions se communiquent sur le visage de chacun des 8 autres membres.

Ces gens-la se parlent sans aucun doute, mais en silence. Télépathie ? Jord luk semble être leur chef, car c'est lui que tout le monde regarde, il s'agite sur un holo-ecran, ce qu'il regarde c'est un secteur de la galaxie, ce qu'il montre c'est un groupe de planètes, toutes de meme couleur, qui forment une étoile. Le nom qui figure sous ces planètes : Libérateur.

De sa main droite, il aggripe une feuille, ce sont encore ces équations incompréhensibles, mais on dirait que c'est tout frais, ce sont des brouillons, il y a pas mal de ratures et un chiffre écrit en très gras tout en bas du feuillet. 800 ! 800 quoi?

Sur Terminus...
Le ministre de la Guerre entouré de 2 généraux entrent. Primus les accueille d'un geste bref, il ne leur propose pas de s'assoir ni de boire un café, et les entraine devant son mur d'images.
-voila ce que nous avons ici : un mulet ! j'en mettrai ma main a couper, nom d'une pipe de Ganymede. Qu'est-ce qu'on fait, Hartan ?
-Monsieur le maire si ce que vous avancez est vrai je vous rappelle qu'on s'est fait ratatiner les 3 précédentes fois où cette situation s'est présenté. Nous pouvons lutter et mettre notre meilleur fondateur sur le coup mais...
-je vous arrête. Ce mulet, il n'est pas comme les autres. Mes sources sur place me disent qu'il est différent, peut-être plus fort en apparence, mais paradoxalement quelque chose me dit que nous allons l'avoir. Par la même occasion il y a la seconde fondation sur place, ceux-la ne peuvent pas s'empecher de se mêler de tout, et je vous parie qu'on va y croiser un ou 2 canards. Il me faut des brouilleurs partout ! partout! Fondateur Sylman ?
-Oui monsieur le maire. souhaitez-vous que j'y aille?
-ca dépend, quelle est votre expérience en la matière?
-j'ai croisé le mulet pervers, qui portait bien son nom. J'ai été à 2 doigts de lui reprendre son avance, mais il a sauté
-sauté?
-changé de secteur, monsieur le maire.
-vous l'avez suivi ?
-Non dans ces-cas là notre procédure est stricte, nous devons pacifier le secteur où nous sommes, et c'est un autre fondateur qui le suit.
-mmmm voyons voir, il faudra vous préparer il nous faut nos meilleurs fondateurs sur ce coup car ce mulet ne se contentera pas d'un secteur, il lui en faudra 3 ou 4.
Préparez-vous rapidement et sautez dans votre astronef.
-Bien monsieur !
-ah commandez une centaine de brouilleurs, ne partez pas sans eux, mettez en partout, c'est l'occasion ou jamais.

Sur Trantor...
Le silence est pesant, l'ambiance est morose, autour de la table les hommes et les femmes gardent le nez sur leurs équations, pendant de longues minutes. Comme s'ils cherchaient une erreur quelque part, qui pourraient les rassurer.
Jord Luk est resté debout et observe ses collegues, de temps a autre une tete se dresse vers lui, un échange de regard tres vif se produit, et le regard interrogatif semble tout a coup éclairé, et repart sur ses équations.
Ils vérifient les calculs ?
Martine se lève à son tour, elle n'a pas d'age, ou pourrait lui donner entre 30 et 60 ans, le crane rasé et le visage lisse. Elle arbore un sourire. C'est le premier sourire qu'on voit apparaître sur ces visages jusqu'ici parfaitement fermés.
Son sourire s'agrandit, les autres membres de la tablée se regardent et se mettent à sourire aussi.
Ils désignent ici une petite formule sur le troisieme feuillet de la copie de Martine; Jork Lud reste perplexe puis son visage s'illumine. Il rit.